Découvrez toute l'offre de formation continue à l'UNamur

Psychothérapie brève systémique selon le Modèle de Palo Alto enrichi de l’hypnose conversationnelle

DépliantCertificat d'université*

Le certificat est coorganisé par le département de psychologie de l'Université de Namur et Virages Formation.

     

 

Cette formation est construite sur les apports théoriques du modèle systémique d’intervention de la thérapie brève tel que développé à l’Ecole de Palo Alto dans les années 60 par l’équipe du Mental Research Institute (Paul Watzlawick, John Weakland…). Il est enrichi des recherches actuelles, entre autres de Giorgio Nardone et de l’Institut de formation Virages. Les bases de l’hypnose conversationnelle seront également enseignées afin de servir ce modèle d’intervention. La théori sera illustrée d’exemples de la pratique psychothérapeutique des formateurs et complétée par des exercices qui permettront aux participants d’exercer les nouvelles techniques du modèle enseigné. Au fil des journées, la pratique prendra davantage de place et les participants auront l’occasion de travailler sur leurs situations cliniques. Cela leur permettra d’intégrer rapidement la formation à leur pratique.

Public cible

Le programme est ouvert aux :

  • Psychologues et orthopédagogues cliniciens
  • Psychiatres, pédopsychiatres et médecins
  • Assistants en médecine candidats spécialistes en psychiatrie ou en pédopsychiatrie
  • Praticiens de la psychothérapie et professionnels travaillant dans le champ psycho-médico-social.

La formation implique une pratique ou un stage pendant tout le cursus des 3 années.

Objectifs généraux

À l’issue des trois années de ce certificat, les participants auront acquis des compétences concrètes en psychothérapie par l’expérience et la diversité des thèmes enseignés.

Les participants seront capables :

  • de mener à bien une psychothérapie systémique selon le modèle de Palo Alto
  • d’adopter la posture de la relation stratégique en thérapie brève systémique
  • d’analyser la demande du patient avec un regard systémique
  • de décoder une situation clinique de manière systémique par un questionnement interactionnel
  • de représenter une situation clinique et de décoder les processus qui maintiennent le problème par le Mapping (schéma interactionnel spécifique qui représente le problème systémique)
  • d’utiliser divers outils thérapeutiques dans l’accompagnement sur mesure pour le patient et de les intégrer dans leur pratique clinique : questionnement, mapping, reformulations stratégiques, recadrages, hypnose conversationnelle et tâches thérapeutiques
  • d’intégrer des réflexes cliniques nouveaux qui seront un guide pour leurs interventions cliniques
  • d’appliquer la thérapie brève systémique selon le modèle de Palo Alto à diverses difficultés psychologiques : troubles anxieux, burnout, deuil, idées suicidaires, dépression, ruminations …
  • de mener un examen réflexif sur leurs pratiques

Points forts de la formation

  • Le modèle enseigné est construit sur des bases scientifiques solides : la cybernétique, la théorie des systèmes, la théorie de l’information et le constructivisme.
  • Ce modèle est pragmatique et innovant : de par le point de vue systémique et stratégique qu'il donne à l'intervenant, il lui permet d'ouvrir des pistes d'action et de changement. Il donne un véritable fil conducteur à l’intervention clinique, ce qui répond aux besoins des praticiens de savoir comment agir au-delà de comprendre leur patient. 
  • L'enrichissement du modèle par de l'hypnose conversationnelle est un atout pour nos participants : l'hypnose est d'abord un mode de communication précieux pour tout psychothérapeute, cet outil est ici intégré au parcours pour en renforcer la puissance et cela permettra à ceux désireux de découvrir cet outil d'approfondir par la suite si affinités.
  • La formation est concrète à travers le développement de divers outils thérapeutiques accessibles et utilisables en situation réelle : questionnement, mapping, reformulations stratégiques, recadrages, hypnose conversationnelle et tâches thérapeutiques. Elle complète parfaitement la formation plus théorique de base des psychologues et psychiatres.
  • La formation est interactive et sur mesure : elle permet aux participants de pratiquer (entre autres sur leurs cas) et de recevoir des feedbacks constructifs de la part de formateurs qui sont aussi des praticiens, psychologues ou psychiatres. 
  • Elle est co-construite entre l’université de Namur et une structure de formation qualifiée et reconnue expérimentée dans les formations pratiques : cette complémentarité renforce la rigueur et le pragmatisme.
  • La formation est certifiante et donne ainsi accès au titre de psychothérapeute pour les psychologues cliniciens et les psychiatres.

 

 

Présentation du modèle systémique de la thérapie brève

Le modèle systémique de la thérapie brève propose une approche thérapeutique structurée et pragmatique, ce qui en facilite l’enseignement. Il nécessite de la rigueur, mais également de la souplesse et de la créativité.

La thérapie brève est née des recherches de Gregory Bateson, biologiste et anthropologue. Il s’est intéressé aux problèmes psychiatriques sous l’angle de la communication. Ses travaux ont conduit Don Jackson, Richard Fisch, Paul Watzlawick et John Weakland à développer le modèle innovant de la thérapie brève. En 1959, ils créent le Mental Research Institute de Palo Alto en Californie. En axant la thérapie sur la souffrance du patient et non sur la recherche profonde des causes de celle-ci, ils heurtent les convenances de l’époque.

Cette approche systémique en thérapie brève permet dans un premier temps de mettre en lumière les interactions du patient avec sa souffrance. Dans un second temps, par la prescription de tâches thérapeutiques, elle conduit le patient à y réagir différemment et ainsi à modifier le système dans lequel il était « coincé ». Elle permet de traiter de nombreux types de situation et notamment des cas réputés difficiles. (Lire l’ouvrage de référence de Richard Fisch, psychiatre « Traiter les cas difficiles »)

La thérapie brève est directement centrée sur le problème pour lequel l’individu vient consulter et permet d’obtenir rapidement des changements. Elle aborde les problèmes humains d’un point de vue systémique et constructiviste : les individus, les couples ou les familles sont pris en compte dans leur environnement et dans leurs relations les uns avec les autres tout en respectant leur vision du monde. Suite aux recherches de Giorgio Nardone, l’équipe Virages a développé l'aspect interne des interactions : l'individu avec lui-même : comment il gère ses pensées, ses émotions ou ses sensations. Cela permet d'aller plus loin dans la systémique. 

 

Pour en savoir plus, vous pouvez visionner la vidéo suivante présentée par Marina Blanchart qui présente le modèle systémique de Palo Alto avec des exemples concrets  :

 

* en attente d'agrément par l'ARES